TRIBUNE LIBRE : LES CHEMINS DE FER DE LA CORSE – UN OUTIL D’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

images

Les chemins de Fer de la Corse ont un rôle important à jouer en tant qu’outil d’aménagement du territoire.

Pour déterminer ce rôle il faut d’abord étudier les différents types de clientèle du Trinighellu, et leurs motifs de déplacement afin d’étudier si les différents tarifs et horaires mis en place répondent à leurs besoins.

Il est possible de distinguer trois types d’usagers principaux :

  1. Les habitants des grands centres urbains que sont Ajaccio et Bastia
  2. Les habitants de Corté, Ponte Leccia, Ponte Novo, Casamozza, Vénaco, Vivario, Ucciani, Tavera etc
  3. Les touristes.

Les besoins de ces trois segments de clientèle sont différents et parfois complémentaires et nous pouvons étudier ces segments selon des critères géo-démographiques.

1er segment : les usagers résidant en Ajaccio, Bastia et Calvi

Les usagers des chemins de fer habitant dans les grands centres Ajaccio et Bastia sont représentés par les étudiants,  les enseignants  et le personnel administratif de l’université de Corse. Ils prendront les trains au départ de Bastia, Ajaccio et Calvi à destination de Corté. Leur voyage aller-retour est soit quotidien, soit hebdomadaire ; soit en début de semaine pour l’aller et en fin de semaine pour le retour.

2ème segment : les usagers résidant sur la ligne

  • Les actifs habitant sur la ligne et travaillant dans les grands centres urbains que sont Ajaccio et Bastia. Voyage quotidien ou hebdomadaire
  • Les personnes ne disposant pas de véhicules particuliers ayant besoin de se déplacer pour des raisons administratives, familiales ou médicales sur Ajaccio et Bastia ou de transport pour rejoindre les ports et aéroports de Bastia, Ajaccio, Calvi et Ile Rousse.
  • Les scolaires externes désireux de se rendre dans leurs lycées tous les jours ou les scolaires internes pour se rendre au lycée en début de semaine et rentrer chez eux le vendredi ; un aller-retour hebdomadaire.

3ème segment : les touristes

  • les touristes arrivant dans les ports et aéroports de l’île et ne disposant pas de moyens de locomotion désireux de visiter la Corse
  • les touristes avec ou sans véhicules ayant décidé de résider dans une localité sur la ligne et désirant utiliser le train pour visiter la Corse
  • Les touristes disposant d’un véhicule personnel ou de location et qui prennent le train parce que c’est un « scenic railways », ou désirant profiter d’une expérience locale sans utiliser leur voiture
  • Les passagers des bateaux de croisière lors de leurs escales
  • Les randonneurs

Plan de la réflexion :

  1. Les horaires
  2. Analyse des horaires de l’été 2017
  3. Analyse des horaires de l’hiver 2017/2018
  4. Au départ de Bastia
  5. A destination de Bastia
  6. Au départ d’Ajaccio
  7. A destination d’Ajaccio
  8. Au départ de Corté
  9. A destination de Corté
  10. Au départ de Calvi
  11. A destination de Calvi
  12. Les tarifs
  • Les liaisons ports et aéroports
  1. Conclusion
  1. Les HORAIRES
  1. Analyse des horaires de l’été 2017

Il est inutile d’analyser dans le détail les horaires de l’été 2017. L’esprit de cette grille horaire, le même depuis des décennies,  ne correspond plus aux besoins ni des touristes ni de la population locale. On note une suppression d’une rotation sur la centrale et le maintien des horaires 7jours sur 7 avec la création d’une rotation Ajaccio-Corté du lundi au samedi.

Il est difficile de comprendre la nécessité de ce changement d’horaires qui ne permet aucune correspondance pratique tant au départ qu’à l’arrivée des bateaux à Bastia et Ajaccio.

Nous constatons que la suppression du train en début de matinée, au départ de Bastia et d’Ajaccio  ne permet plus aux personnes résidant sur la ligne et  travaillant à Corté de se rendre sur leur lieu de travail.

De plus les randonneurs résidant entre Vizzavona,  Bastia et Calvi, n’ont pas la possibilité de se rendre à Vizzavona pour une randonnée d’une journée. En effet, le premier train arrive à Vizzavona à 10H39 et le dernier train quitte Vizzavona à 17h50. Pour satisfaire les randonneurs, le premier train devrait arriver à Vizzavona avant 8h le matin,  et le dernier train quitter Vizzavona après 19h.

La liaison Corté-Ajaccio échappe aussi à toute logique en été, pour des déplacements tant touristiques que professionnels. Le premier  train arrive à Ajaccio à 11H46 et le dernier train quitte Ajaccio  à destination de Corte à 16H35.

Ces grilles ont été pensées à l’époque des autorails Renault ABH et des rames Soulé lorsque les touristes représentaient l’essentiel de la clientèle des Chemins de Fer de la Corse. Les Chemins de Fer faisaient dès lors partie du paysage touristique de la Corse avec la traditionnelle micheline.

Aujourd’hui les Chemins de Fer ont deux clientèles : les touristes et les insulaires.

Il est impossible de fidéliser une clientèle locale en l’abandonnant du 27 juin au 4 septembre.

  1. Analyse des horaires de l’hiver 2017/2018.
  1. Au départ de Bastia

De lundi au vendredi, Il y a :

  • 5 trains à destination d’Ajaccio via Corté : départs à 6h17, 7h54, 11h29, 15h10 et 16h56 ; le train de 16h56 assure la correspondance avec la Balagne.
  • 1 train à 9h44 à destination de Calvi avec arrêt à Ponte Leccia pour assurer la correspondance avec le train en provenance d’Ajaccio, avec une arrivée à Calvi à 12h50
  • Un train à 18H33 ayant son terminus à Corté.

Tout d’abord, il faut souligner que la rotation des six trains entre Bastia et Corté est satisfaisante.

Cependant, le troisième train de la matinée, à destination d’Ajaccio quitte Bastia à 11h39 : il serait bon de retarder ce départ à 12h15, après la fermeture des bureaux, des commerces, des administrations, et la sortie de collèges et lycées, car le train suivant est à 15h10 ; l’usager n’ayant pu prendre le train de 11h29 devra patienter près de 3h40 pour rentrer chez lui.  Il aura ainsi perdu son  après-midi et  engagé des frais de restaurant et de bar pour occuper son attente.

Il serait bon que les horaires des trains à destination de Corté soient étudiés aussi en fonction des sorties des élèves du CFA de Furiani.

Le samedi, il y a 5 trains à destination d’Ajaccio 6h21, 9h15, 10h52, 15h26 et 16h51 ; les trains de 9h15 et 16h51 assurent la correspondance avec Calvi.

On remarque, en comparaison avec les horaires du jeudi au vendredi, que le 1er train de la matinée est retardé de 4mn, le 2ème  est retardé de 1h 21mn , le 3ème est avancé de 37mn, le 4ème est retardé de 16mn et le dernier est avancé de 5mn.  Le train de 18h33 à destination de Corté est supprimé. Les écarts entre le 1er et le 2ème train sont de 2h54, entre le 2ème  et le 3ème de 1h37, entre le 3ème et le 4ème de 4h34, et de 1h25 entre le 4ème et le 5ème. Quelles sont les impératifs de telles modifications ?

Le cadencement à heure fixe, par exemple xh21, et donc ici 6h21, 9h21, 10h21, 15h21 et 16h21, permet une mémorisation meilleure des horaires par les voyageurs : en Suisse et ailleurs, il est démontré que cela entraine une croissance de l’utilisation des trains.

Le dimanche, on note qu’il y a un train le matin à 8h55 à destination d’Ajaccio et un train à 10h10 à destination de Calvi. L’après-midi un train à 15h35 à destination d’Ajaccio, et un train à 16h50 à destination de Calvi.

  1. A destination de Bastia

Du lundi au vendredi, il y a :

  • 5 trains en provenance d’Ajaccio via Corté : arrivées à 9h39, 11h56, 14h46, 19h05 et 20h33
  • 1 train en provenance de Corté : arrivée à 8h15
  • 1 train en provenance de la Balagne : arrivée à 10h15

Le train de 19h05 a assuré la correspondance avec la Balagne.

Le samedi, il y a :

  • 5 trains en provenance d’Ajaccio via Corté qui arrivent à 9h41, 11h20, 14h11, 18h50 et 20h15
  • 1 train en provenance de Corté qui arrive à 8h15
  • En provenance de Balagne, 1 train qui arrive à 11h20 à Bastia

Les trains de 11h20 et 18h50 ont assuré la correspondance avec la Balagne.

Le Dimanche, il y a :

  • 2 trains en provenance d’Ajaccio via Corté à 12h19 et à 19h00.
  • 2 trains en provenance de Calvi à 11h03 et 17h44.
  1. Au départ d’Ajaccio

Du lundi au vendredi, il y a 5 trains à destination de Bastia : départs à 6h05, 8h12, 11h06, 15h25 et 16h35. Les trains de 8h12 et 15h25 assurent la correspondance avec la Balagne

Même remarque que pour Bastia concernant le troisième train de la matinée à destination de Bastia via Corté. Le départ est  à 11h06, il serait bon de retarder ce départ à 12h15 après la fermeture des bureaux, des commerces, des administrations et la sortie des collèges et lycées, car le train suivant est à 15h25 : l’usager n’ayant pu prendre le train de 11h06 devra patienter près de 4h20 pour rentrer chez lui.  Il aura ainsi perdu son  après-midi et  engagé des frais de restaurant et de bar. 

Le samedi, il y a 5 trains à destination de Bastia via Corté: 6h06, 7h43, 10h36, 15h12 et 16h45. Les trains de 8h12 et 15h25 assurent la correspondance avec la Balagne. Le train de 15h12 devrait être avancé à 12h30, pour permettre aux lycéens et collégiens de rentrer chez eux en début d’après midi.
Les horaires du 1er train de la matinée sont inchangés (retardé de 1mn), alors que le second est avancé de 29mn, et le 3éme est avancé aussi d’une 1/2heure, le quatrième est avancé de 13mn et le dernier train retardé de 10mn. Quels sont les impératifs de ces modifications ?

Le dimanche, il y a :

  • 2 trains à destination de Bastia via Corté assurant la correspondance avec la Balagne à 8h43 et 15h23
  • 1 train ayant terminus à Corte à 17h.

Le dimanche le train de 17h est toujours complet et les étudiants désirant voyager assis sont obligés de prendre le train de 15h23.

  1. A destination d’Ajaccio

Du lundi au vendredi, il y a 5 trains  en provenance de Bastia via Corté à 10h02, 11h45, 15h05, 18h53 et 20h32 ; les trains de 11h45 et 20h32 ont assuré la correspondance avec la Balagne.

Le samedi, il y a 5 trains  en provenance de Bastia via Corté à 9h57, 12h51, 14h26, 19h01 et 20h35 ; les trains de 12h51 et 20h35 ont assuré la correspondance avec la Balagne.

On note au sein des horaires de l’après-midi que le 1er train est avancé de 11 minutes et le 2éme train retardé de 11 minutes. On s’interroge aussi sur les raisons de ces modifications d’horaires le samedi.


Le dimanche,
il y a :                                                                                          

  • 2 trains en provenance de Bastia à 12h32 et 19h17
  • 1 train en provenance de Corte à 20h35

Ces horaires ne sont guère attractifs pour un usager bastiais ou balanin souhaitant utiliser le train pour une visite familiale ou touristique en Ajaccio avec un train arrivant à 12h32 et repartant à 15h23.

  1. Au départ de Corte

Du lundi au vendredi, il y a :

  • 5 trains à destination d’Ajaccio à 8h03, 09h41, 13h10, 16h49 et 18h40
  • 6 trains à destination de Bastia à 6h21, 8H03, 10h18, 13h11, 17h24 et 18h40

Les trains de 10h18 et 17h24 assurent la correspondance avec la Balagne.

Les rotations Corté-Ajaccio sont inadaptées aux besoins des usagers. Avec un premier train le matin arrivant en Ajaccio à 10h05 et un retour sur Bastia via Corté à 16h35, il est très difficile d’utiliser les chemins de fer pour un aller-retour dans la journée. Il est nécessaire de rétablir la rotation quotidienne supprimée en 1972 avec un départ de Corté à 6h30 pour une arrivée vers 8h en Ajaccio et un départ d’Ajaccio vers 18h30 à destination de Corte.

Les trains de mi journée de 13h10 à destination d’Ajaccio et Bastia devront être retardés de 45mn, car les cours à l’université de Corté se terminent à 13h30. Le vendredi le train de 18h40 est toujours complet.

Le samedi, il y a :

  • 5 trains à destination d’Ajaccio à 8h03, 10h56, 12h34, 17h07 et 18h43
  • 6 trains à destination de Bastia à 6h45, 8H05, 9h40, 12h36, 17h10 et 18h43

Les trains de 10h56 et 18h43 assurent la correspondance avec la Balagne.

Le dimanche, il y a :

  • 3 trains à destination d’Ajaccio à 10h40, 17h22 et 19h03
  • 2 trains à destination de Bastia à 10h40 et 17h41

Les trains de 10h40 et 17h41 assurent la correspondance avec la Balagne.

  1. A destination de Corte

Du lundi au vendredi, il y a :

  • 5 trains en provenance d’Ajaccio : arrivées à 8h02, 10h18, 13h11, 17h24 et 18h42
  • 6 trains en provenance de Bastia : arrivées 8h02, 09h41, 13h11, 16h49, 18h42 et 20h21

Les trains de 9H41 et 18h42 ont assuré la correspondance avec la Balagne.

On peut de surcroit s’interroger sur les raisons pour lesquelles,  provenant d’Ajaccio et Bastia, du lundi au vendredi, les trains arrivent à Corté à 8h02. Les cours reprennent au lycée et à l’université à 8h. Si les trains arrivaient 15 minutes plus tôt, les élèves pourraient arriver le matin même et assister à leurs cours.

Le samedi, il y a :

  • 5 trains en provenance d’Ajaccio : arrivées à 8h02, 9h40, 12h36, 17h10 et 18h42
  • 5 trains en provenance de Bastia : arrivées 8h02, 10h56, 12h34, 17h07 et 18h42

Les trains de 9H40 et 18h40 ont assuré la correspondance avec la Balagne.

Le dimanche, il y a :

  • 3 trains en provenance d’Ajaccio : arrivées à 10h41, 17h21 et 18h55
  • 3 trains en provenance de Bastia : arrivées 10h40, 17h21 et 19h56

Les trains de 10h40 et 17h21 ont assuré la correspondance avec la Balagne.

  1. Au départ de Calvi

Du lundi au vendredi, il y a :

2 trains à  destination de Bastia et d’Ajaccio à 7h00 et 15h50.

Le samedi, il y a :

2 trains à destination de Bastia et d’Ajaccio à 8h20 et 15h50.

Le dimanche, il y a :

2 trains à  destination de Bastia d’Ajaccio à 8h00 et 14h40.

  1. A destination de Calvi

Du lundi au vendredi, il y a :

2 trains en provenance de Bastia et d’Ajaccio via Corté à 12h50 et 19h55.

Le samedi, il y a :

2 trains en provenance de Bastia et d’Ajaccio via Corté à 12h15 et 19h50.

Le dimanche, il y a :

2 trains en provenance de Bastia et d’Ajaccio via Corté à 13h11 et 19h51.

Pour la déserte de la Balagne, il est surprenant de constater qu’été comme hiver il y a seulement 2 rotations dans chaque sens dans la journée.  Il ne semble pas logique d’entretenir cette ligne avec seulement deux aller-retour quotidiens. Il faut s’interroger sur l’opportunité de la rotation Bastia Ponte-Leccia du lundi au vendredi à 9h44, arrivée à Ponte Leccia à 10h51 et Calvi à 12h50. Ne serait-il pas plus judicieux d’utiliser cet autorail pour une rotation supplémentaire Ponte Leccia-Calvi.

Le train parti de Calvi à 7h00 est arrivé à 8h51 à Ponte-Leccia. Les passagers à destination d’Ajaccio ont pris le train qui a quitté Bastia à 7h54. Les passagers à destination de Bastia ne changeront pas d’autorail et repartiront à 9h09 pour Bastia où ils arriveront à 10h15. Il serait utile de s’interroger sur la fréquentation de ce train. Ne serait-il pas plus judicieux d’utiliser cet autorail pour une rotation supplémentaire Ponte Leccia-Calvi ?

De même le dimanche les trains Calvi-Bastia le matin et l’après-midi sont directs jusqu’à Bastia. Seule l’étude de la fréquentation des trains nous permettra de décider du maintien de la liaison Ponte-Leccia Bastia ou de créer une nouvelle rotation Ponte-Leccia Calvi.

L’hiver, le vendredi la clientèle des chemins de fer au départ d’Ile Rousse est principalement constituée de lycéens internes au lycée d’Ile Rousse et dont les famillent résident en Ajaccio, Calvi Porto Vecchio Bonifacio et Bastia. Souvent les cours finissent à midi. Les lycéens sont obligés de patienter jusqu’à 16h17 pour prendre le seul train de l’après-midi. Les familles de Porto vecchio et Ghisonnaccia viennent récupérer leurs enfants à Corte. Le dimanche après-midi, la clientèle de chemins de fer de Balagne est principalement constituée d’étudiants et de lycéens dont les familles résident en Balagne et dont les établissements scolaires se trouvent en Ajaccio, Corté et Bastia. Ces usagers doivent quitter leurs familles en début d’après-midi pour rejoindre leurs lieux d’études car le train quitte Calvi à 14h40.

De plus, le weekend, il est impossible de séduire une clientèle désireuse de passer une journée en Balagne et de s’y rendre en train pour des raisons familiales ou de loisirs : en hiver, les dimanches et jours fériés, le train arrive à Calvi à 13H11 et en repart à 14H40. Ainsi, cette ligne ne peut satisfaire ni les étudiants, ni les autres usagers.

  1. Les TARIFS

Voici ci-dessous les tarifs appliqués par la CFC sur les différentes lignes :

Ajaccio- Bastia :             21.60 €           Ajaccio-calvi :               25.20 €

Bastia- calvi :                 17.40€            Bastia – Bastia :            10.10 €                                    Corté-Calvi :                13.70 €            Corte- Ajaccio :             11,50 €

Les différentes réductions sur critères démographiques suivantes sont applicables :

  • Seniors + 60ans -50%
  • Groupe (plus de 9 personnes) -20%
  • Enfants de – 4ans                                gratuit
  • Enfants de 4 à 12 ans                            -50%
  • Scolaires et étudiants -25% sur présentation d’un justificatif
  • Handicapés -50%

De plus, il est possible de souscrire à l’un des abonnements suivants à condition d’en remplir les spécifications requises :

  • Pour les scolaires : carte mensuelle de 65€ donnant droit à la libre circulation pendant 1 mois
  • Pour les étudiants : carte annuelle de 20€ donnant droit à la libre circulation pendant l’année universitaire

Nous constatons d’importants écarts tarifaires entre les cartes de réduction pour les scolaires et celles des étudiants : le budget transport annuel pour un scolaire est de 585€ alors qu’il n’est que de 20€ pour un étudiant.

Il y a aussi peu de logique entre la réduction ponctuelle disponible pour les scolaires, et la carte mensuelle proposée : un lycéen interne dans un lycée ne fera que 4 aller-retour par mois. Dans le cas d’un lycéen cortenais interne à Bastia, le gain offert par l’achat de la carte mensuelle ne sera que de 4.40€. En effet, il lui en coutera 60.60€ sur présentation de sa carte de scolaire alors que la carte mensuelle coute 65€.

Cette tarification est particulièrement attractive pour les étudiants, mais n’est pas incitative pour les scolaires et usagers résidant en Corse.

D’autres abonnements sont disponibles :

  • Pour les travailleurs : une carte mensuelle de 86€ donne droit à la libre circulation pendant 1 mois
  • Pour les touristes : une carte hebdomadaire 50€ donne droit à la libre circulation pendant 7 jours

Il faut noter également qu’il n’existe pas de tarification spéciale pour les usagers corses, hormis les seniors. Prenons pour exemple une personne seule, ayant besoin de façon occasionnelle de se rendre en Ajaccio depuis Corté : un aller-retour coutera 23€ alors que le coût du carburant en utilisant un véhicule particulier sera de 12€.

Voyons un autre exemple : un déplacement en famille de 4 personnes résidant en Corse coutera quelques 109,60 € s’ils désirent passer une journée à la plage, ce qui n’est pas du tout attractif à côté du prix que leur coûterait le trajet en voiture.

En conséquence, les Chemins de Fer de la Corse doivent mettre en place une tarification spéciale pour les usagers corses afin de les inciter à utiliser ce transport régional. On peut supposer un tarif aller-retour à -50% pour une personne seule résidant en Corse et -75% pour les familles sur présentation de la carte d’identité par exemple. Seule une politique de prix attractive peut inciter les usagers insulaires à laisser leur véhicule particulier pour se déplacer en train et permettre à la CFC de cibler ces usagers.

  1. Les LIAISONS PORTS et AEROPORT

Les passagers aériens résidant sur la ligne Ajaccio-Bastia, s’ils doivent prendre l’avion à l’aéroport Napoléon Bonaparte, ont le choix entre descendre à l’arrêt du Ricanto et se rendre à pied à l’aéroport , ou descendre à la gare d’Ajaccio et prendre le bus pour l’aéroport.

Les passagers désirant prendre l’avion à Bastia Poretta n’ont pas le choix, ils doivent aller à la gare de Bastia et prendre le bus de l’aéroport. Ne serait-il pas plus simple de prévoir, à la gare de Borgo, un arrêt pour le bus assurant la liaison entre la gare de Bastia et l’aéroport et ainsi permettre aux passagers du train de rejoindre facilement l’aéroport. L’idéal serait de créer un arrêt de bus ainsi qu’une halte ferroviaire au niveau de Crucetta, là où la voie ferrée passe sous la route de l’aéroport. Mais il s’agit d’un investissement plus important.

Cela s’appelle de l’intermodalité et permettrait aux passagers  de raccourcir leur temps de trajet vers l’aéroport d’un minimum de 45mn. En effet, les passagers de l’aéroport ne peuvent se rendre à l’aéroport dans la meilleure économie de temps par leurs propres moyens s’ils ne disposent pas d’un véhicule propre ou d’un taxi. Il est donc impossible à une échelle globale pour les touristes arrivant sur Bastia d’envisager les chemins de fer de la Corse comme leur moyen de circulation une fois arrivés sur l’île.

  1. CONCLUSION

Pour conclure, l’étude des différents segments et des horaires met en évidence le fait que le rôle principal des chemins de fer de la Corse n’est pas seulement de relier Ajaccio à Bastia, mais de favoriser les déplacements des personnes habitant sur la ligne et désirant rejoindre les métropoles périphériques et vice versa.

Les CFC ne peuvent être considérés comme une alternative volontaire au véhicule automobile car les horaires de la centrale et les tarifs ne sont pas adaptés aux besoins de la population. Une partie de l’organisation des Chemins de Fer de la Corse est à revoir. La ville de Corte, ne doit plus être considérée comme gare de transit, mais comme gare de départ et d’arrivée.  Il faudra donc créer des postes de conducteurs et contrôleurs résidant à Corté.

Depuis la réouverture de l’Université de Corté et la mise en service des nouvelles rames, la fréquentation des trains est constante en été et en hiver, avec la même baisse de fréquentation le week-end. La seule différence intervient le dimanche soir durant l’année universitaire. Ainsi, il n’est plus nécessaire de faire deux grilles horaires différentes  été et hiver. L’offre peut et doit être constante et régulière, permettant également une meilleure fidélisation des usagers.

De plus, il faut porter une attention toute particulière aux usagers des chemins de fer désirant se rendre sur le continent et favoriser les correspondances avec les avions et les bateaux.

En 1970, le départ des trains d’Ajaccio se faisait sur le port à l’emplacement de ce qui est aujourd’hui la gare routière ; on s’interroge sur les raisons de la suppression de cet arrêt à l’heure de l’intermodalité. Une interconnexion doit s’établir entre les différents moyens de transports permettant les arrivées et les départs des flux touristiques.

Le prospect touriste serait atteint dès son arrivée sur le territoire. Le placement du produit que sont les chemins de fer gagnera alors une meilleure exposition pour plus de notoriété auprès des touristes. Ce départ de la gare routière permettrait de rendre service à la fois aux passagers piétons des bateaux assurant les liaisons Corse continent et aux passagers des bateaux de croisière faisant escale en Ajaccio.

La fidélisation des clients locaux est en partie garantie par

  • la simplicité des horaires qu’on leur propose
  • la facilité de leur mémorisation (cadencement)
  • des tarifs adaptés à leur pouvoir d’achat.

Les moyens préconisés pour atteindre ces objectifs sont :

  • Grille annuelle unique des circulations
  • Mise en place du cadencement horaire
  • Billet aller-retour « Famille »
  • tarification scolaire-étudiants plus homogène
  • développement de nouvelles correspondances ports et aéroports

Conserver les mêmes horaires toute la semaine permettra de faciliter la régularisation des transits, ainsi aussi que l’usage des chemins de fer pour des aller-retour ponctuels par les personnes habitant sur la ligne.

Une règle en marketing est de ne pas changer les horaires pour favoriser les habitudes des clients. Les horaires du week-end ne tiennent pas comptent de cette règle. Pourquoi modifier les horaires des samedis, dimanche et pendant la période estivale ?  On ne doit pas continuellement changer d’horaires en fonction du jour et de la saison, il est impossible de se souvenir des heures de départ.

Si l’on doit supprimer des rotations, il faut supprimer celles le moins fréquentées.

Afin de garantir la satisfaction des usagers des chemins de fer, il faut revoir les horaires et les tarifs proposés aux différents segments de clientèle. Pour avoir des voyageurs il faut une offre adaptée aux clients. Les chemins de fer de la Corse ne doivent pas seulement faire du transport ferroviaire, mais aussi du transport de passagers ; la gestion des flux de personnes au sein d’un territoire est une force pour servir au mieux les passagers, en permettant leur déplacement, et en assurant une meilleure communication entre les villes sur les grands axes ferroviaires. Une région est plus attractive que si elle bénéficie d’un bon maillage de transports en commun.

Ferdinand Pancrazi – Association Tramuti

 

Ferdinand Pancrazi n’est pas un membre du cercle de réflexion. Il nous a sollicité dans le but de nous faire part de son travail sur les chemins de Fer de la Corse. Espérons que cette réflexion en amènera d’autres et que nous prendront le chemin d’un aménagement du territoire au service du commun.